Salle de bain italienne : une solution esthétique et moderne

Décoration, aménagement..., depuis quelques années, l'embellissement de la maison est au cœur de toutes nos envies. La salle de bain est l'une des pièces que les français apprécient redécorer. Pour faire d'elle une véritable oasis de bien-être, et ce quelle que soit sa dimension, la douche à l'italienne est une solution esthétique et moderne.

La particularité de la douche à l'italienne est d'être dans le prolongement du sol de la salle de bain. En effet, pas de bac receveur pour cette douche du coup très facile d'accès car de plain-pied. Tout le système d'évacuation de l'eau se trouve en fait sous le plancher.

L'aménagement d'une telle douche nécessite donc de pouvoir surélever le sol de la salle de bain afin de disposer de l'épaisseur suffisante pour encastrer les tuyaux. Le sol de la douche est constitué de 4 pentes douces qui dirigent l'eau vers le siphon d'évacuation.

Salle de bain italienne

Salle de bain italienne : une douche avec ou sans cloison ?

Dans sa version authentique, la douche italienne est complètement ouverte sur la salle de bain, créant ainsi une impression d'espace. Mais si la pièce est petite, il devient difficile de ne pas mettre de l'eau partout. Vous pouvez donc parfaitement ajouter une paroi en verre ou une cloison si vous le désirez.

Les cloisons faites de pavés de verre ont actuellement le vent en poupe car elles permettent d'isoler la douche du reste de la pièce tout en conservant un maximum de lumière, ce qui correspond bien à l'ambiance zen si tendance actuellement pour repenser sa salle de bain.

Salle de bain italienne : l'aspect pratique et esthétique d'une douche italienne

Même si vous préférez délimiter le coin douche du reste de la pièce, la douche italienne reste un réel avantage en ce qui concerne le ménage. Finies les rainures encrassées de la porte de la douche.

Plus besoin de lutter pour essayer vainement de faire rentrer l'éponge dans les interstices où se loge sournoisement la crasse ni de dégainer son nettoyeur vapeur qui de toute façon ne parvient jamais tout à fait à venir à bout de la saleté incrustée.

Un côté pratique donc mais aussi et surtout un atout esthétique. En effet, de par son ouverture sur la salle de bain, la douche italienne devient le joyau de la pièce. Il ne faut donc pas lésiner sur l'aménagement et la décoration. Pour cela, le choix est vaste.

Aujourd'hui, les matières les plus nobles comme les plus inattendues peuvent être utilisées pour composer les murs ou le sol de la douche : marbre, mosaïque, béton, galets, teck, pierre ... Il est également possible de créer des rangements comme des niches directement dans le mur, de façon à y disposer les produits de toilette.

Comment installer une douche à l’italienne ?

Vous pouvez décider d'installer votre douche italienne à n'importe quel endroit de la salle de bain. L'avantage est que comme il n'y a pas de bac vous n'avez pas besoin d'adapter la taille de la douche à un espace donné.

Ainsi, vous pouvez parfaitement disposer votre douche italienne dans un petit renfoncement ou lui donner la forme et la taille que vous souhaitez. Cependant, l'installation d'une douche italienne comporte quelques impératifs à connaitre avant de se lancer dans des travaux de rénovation

L’étanchéité, le point à ne pas négliger

Une douche à l'italienne ne se pose certainement pas à la va-vite. En effet, son installation nécessite absolument l'intervention d'un professionnel car l'étanchéité de la douche doit être à toute épreuve. La moindre petite infiltration d'eau peut faire virer l'installation au fiasco. Le revêtement se doit donc d'être particulièrement performant pour éviter ces désagréments.

La technique la plus utilisée était jusqu'à présent celle qui consistait à faire remonter une feuille de zinc ou de plomb sur les parois de la douche et à couler une chape de béton hydrofuge (imperméable) à 4 pentes par-dessus.

De plus en plus cette technique est mise de côté au profit de kits qui simplifient véritablement le travail des plombiers. Un kit est constitué d'une poche de résine ou d'un autre matériau hydrophobe que l'on place sous le revêtement.

Attention également aux joints et aux colles utilisés qui doivent absolument être eux aussi hydrophobes (matériau repoussant l'eau).

Focus sur l’évacuation

L'évacuation d'eau doit être adaptée au débit du pommeau de douche et la pente doit également être calculée en conséquence de façon à éviter la stagnation de l'eau et un éventuel débordement. Il est à noter que les cabines d'hydromassage ne sont pas adaptées aux douches italiennes car leur débit est trop fort.

Le professionnel qui réalisera votre installation doit absolument avoir souscrit une assurance décennale qui vous couvrira totalement en cas notamment de problème d'infiltration d'eau. Avant de signer quoi que ce soit, vérifiez bien que cette assurance existe. N’oubliez pas également que vous avez la possibilité de vous faire conseiller par un coach en décoration si vous ne savez pas par quelle étape commencer pour transformer votre salle de bain.

Salle de bain italienne : prix d'installation d'une douche italienne

Le coût d'installation d'une douche italienne est plus élevé que celui d'une douche classique parce que les travaux à réaliser demandent des compétences plus pointues. Le prix d'une douche italienne dépendra de plusieurs éléments :

  • le receveur : prix variant entre 100 et 600 € et dépendant de la forme et du matériau ;
  • le siphon : c'est le moyen d'évacuation des eaux de douche. Il doit être plus large que la normale avec un diamètre minimal de 90 mm. Quant au tuyau d'évacuation, son diamètre doit être au minimum de 50mm. Son prix varie entre 40 et 70 € ;
  • un autre moyen d'évacaution des eaux de douche est la rigole aussi appelée caniveau. Elle évacue les eaux plus rapidement que le siphon et s'intègre bien au plain-pied (caractéristique majeure des douches à l'italienne). La fourchette de prix d'une rigole varie entre 300 et 550 € ;
  • la paroi de douche (très souvent en verre) permettant de la délimiter coûte entre 150 et 700 € ;
  • la colonne de douche dont les prix varient énormément, entre 100 et 700 € voire plus ;
  • Le carrelage au sol : choisissez le antidérapant pour éviter des accidents comme des glissades lors de la douche. Il faut compter envireon 30€/m2 (découvrez notre article concernant la repeinte du carrelage de la salle de bain).

Aux prix de ces composants, il faudra rajouter le coût de la main d'oeuvre. Sachez que vous pouvez bénéficier d'un taux de TVA à 10% lorsque vous faites appel à un pro pour l'installation de votre douche à l'italienne. Cette remise s'applique aussi à tous les matériaux utilisés pour la réalisation de votre salle de bain.

Pour déterminer exactement combien vous coûtera la pose d'une douche à l'italienne, faites un chiffrage travaux gratuit et sans engagement en ligne . Remplissez notre formulaire ci-dessous pour être fixé.

Devis installation douche italienne