Prix pose carrelage au m2 : évaluez les coûts de ces travaux maintenant

Le carrelage constitue un des revêtements de sol les plus utilisés parce qu'il peut être posé en intérieur comme en extérieur. Il dispose aussi de divers avantages parmi lesquels la solidité, la facilité d'entretien ou encore les multiples formats et coloris.

Vous pouvez poser votre carrelage au sol vous-même pour faire des économies ou faire appel à un professionnel. Pour savoir davantage sur les prix de pose de carrelage au m2, continuez à lire cet article.

Prix pose carrelage m2

Prix pose carrelage au m2 : les types de carrelage au sol

Le choix du type de carrelage au sol ne dépend pas uniquement de vos goûts personnels. Il est tout aussi essentiel de l’adapter aux contraintes du lieu à aménager. Pour le sol intérieur et extérieur, vous pouvez choisir parmi les types de carrelage suivants :

  • La céramique : dans cette catégorie, le grès cérame est le plus convoité. Il peut être utilisé aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Le grès cérame émaillé possède un émaillage donnant une touche de beauté à la pièce. De plus, il est facile à entretenir. Le grès étiré, très utilisé également, est préférable pour un usage en intérieur;
  • La terre cuite : c’est un des carrelages les plus résistants. Ses nuances colorées et sa teinte chaude en font un décor exceptionnel. Il existe deux types de carrelage en terre cuite. La terre cuite émaillée est destinée aux pièces comme la cuisine, la salle de bain ou les sanitaires, tandis que la terre cuite non émaillée s’adapte plus au séjour, à la cuisine ou à l’extérieur;
  • La pierre : vous avez le choix entre le granit, le travertin, l’ardoise (en parlant d'ardoise, voici un article intéressant sur le prix d'une toiture en ardoise), le marbre ou la pierre calcaire. Le carrelage en pierre dure très longtemps mais ne peut s’utiliser qu’en rez-de-chaussée à cause de son poids;
  • Le carreau ciment : les coloris du ciment apportent une touche décorative originale. De plus, ce type de carrelage est très solide mais il est difficile d’entretien et coûte cher;
  • La mosaïque : elle donne un aspect artistique à la déco car elle se compose de différents matériaux. Elle habille aussi bien l’intérieur que l’extérieur de la maison. Son entretien et sa longévité dépendent des matériaux qui la constituent.

Prix pose carrelage m2 : Les avantages et inconvénients du carrelage au sol

Le premier avantage du carrelage au sol est son adaptabilité à toutes les pièces de la maison, et même en extérieur.

En cas de bris, il est facile de remplacer le carreau (d'où l'intérêt d'en avoir en réserve). Vous n’êtes donc pas obligé de remplacer tout le carrelage en cas de bris.

Vous avez le choix entre plusieurs modèles, aussi bien au niveau de la dimension, de la qualité, des couleurs et motifs que des structures. C’est en fonction de ces critères que le prix du carrelage variera entre 10 à 120 euros le m².

Le carrelage est un revêtement de sol résistant à un prix relativement bas. Il est facile à entretenir et se combine bien avec un chauffage au sol.

Cependant, le carrelage peut facilement devenir glissant. Il est plus froid que d'autres types de revêtements de sol. Néanmoins, si vous utilisez un chauffage au sol, vous n’aurez aucun problème avec le froid provoqué par le carrelage. Ce dernier emmagasinera la chaleur lentement, puis la restituera.

Prix pose carrelage : les normes liées au carrelage

Les normes et les classes déterminent les différentes caractéristiques d’un carrelage donné. Ils donnent les informations relatives à la longévité, la résistance à l’eau ou au gel, la dureté, et tout autre élément nécessaire au choix, à la pose et à l’entretien du carrelage.

En prenant en compte ces normes, vous pourrez facilement trouver le carrelage qui conviendra au mieux à votre surface. Voici une liste de classements et de normes standards à prendre en compte, en référence au revêtement intérieur :

  • Le classement UPEC

Ce classement mis en place par le CSTB (Centre Scientifique er Technique du Bâtiment) permet de définir si le carrelage convient au type de local considéré.

U correspond à l'usure due à la marche ou au passage. P correspond au poinçonnement (Enfoncement d'une surface sous l'effet d'une charge localisée). E correspond à la résistance à l'eau et C correspond à la résistance aux agents chimiques courants.

A chaque lettre est associé un indice allant de 1 à 4 et correspondant à des niveaux de résistance. Plus l'indice est élevé, meilleure est la résistance.

Par exemple, un carrelage affichant un classement U4 P3 E1 C1 sera davantage adapté à une pièce à vivre qu'à une salle de bain.

Le classement UPEC n'est pas adapté au carrelage en terre cuite parce que celui ci doit subir un traitement afin de résister à l'usure. C'est donc la qualité du traitement qui impactera la durabilité du matériau

Une autre norme définit la résistance au glissement. 2 types de glissement ont été définis : le glissement pieds nus décliné en 3 groupes allant de A à C avec C étant le risque le plus élevé et le glissemnt pieds chaussés décliné en 5 groupes allant de R9 à R13 avec R13 étant le risque le plus élevé.

Tous les carreaux n'étant pas classés UPEC, il est possible de se référer à un autre classement établi par le Porcelain Enamel Institude (PEI) et déterminé par la norme européenne NF EN ISO 10545-7.

Le classement PEI mesure la résistance à l'abrasion et à l'usure de l'émail du carrelage. Cette procédure n'est donc applicable qu'aux carreaux émaillés. On distingue 5 classes d'usures :

  • PEI 1 : les carreaux de cette classe ont une faible résistance à l'usure et sont adaptées aux endroits où l'on se déplace pieds nus ou chaussé de semelles souples comme la chambre ou la salle de bain,
  • PEI 2 : cette classe de carreaux convient à des pièces de séjour de la maison (à l'exception de la cuisine, les halls et toutes autres entrées) qui ne sont pas accessibles directement depuis l'extérieur,
  • PEI 3 : classe de carreaux adaptée aux cuisines, couloirs, balcons , loggias et terrasses,
  • PEI 4 : classe de carreaux adaptée aux entrées, hôtels, cuisines d'entreprise, restaurants,
  • PEI 5 : classe la plus élevée, adaptée pour l'aménagement d'une terrasse ou d'une allée de jardin.

Dans tous les cas, lorsque vous allez acheter votre carrelage, demandez conseil au vendeur en précisant où les carreaux seront placés. Il saura vous aiguiller vers le meilleur choix.

Comment poser du carrelage au sol ?

Si vous le faites vous-même, suivez la video ci-dessous (vous trouverez une multitude de vidéo sur le sujet sur internet) :

 

 

La pose du carrelage peut se faire de manière collée : cette technique consiste à poser le carrelage sur un sol solide, stable et propre à l'aide d'une colle-mortier. Sinon, il existe aussi la pose scellée recommandée lorsque la pièce est soumise à l'humidité et quand les matériaux ont des gabarits irréguliers.

Sinon, si poser le carrelage vous-même ne vous inspire pas surtout que si le travail est mal fait alors il faudra recommencer, nous vous conseillons de faire appel à un carreleur.

Tarifs pose de carrelage au sol

Si vous avez le matériel nécessaire et que vous êtes bricoleur alors : prix pose carrelage = prix au m2 du carrelage * nombre de m2 à carreler.

Si vous faites appel à un artisan alors prix pose carrelage = (prix au m2 du carrelage + tarif carreleur au m2) * nombre de m2 à carreler.

Le coût des travaux réalisés par un professionnel dépendra donc du type de carrelage, de la complexité de la pose (la pose scellée coûtant plus chère que la pose collée), de la surface à couvrir, du tarif du carreleur et de l'endroit où sera posé le carrelage. Le prix du carrelage dépend quant à lui :

  • du matériau : le prix moyen d'un carrelage en grès de cérame est de 20€/m2, en terre cuite est de 30 €/m2, en ardoise est de 40 €/m2;
  • des dimensions : 30*30 ou 45*45 etc;
  • de la qualité du carrelage qui dépend de la pièce où il sera posé. Comme indiqué précédemment dans la partie normes, un carrelage posé à la cuisine doit être plus résistant que celui posé dans une chambre donc forcément les prix vont différer;
  • de la finition.

Un carreleur facture en moyenne entre 25 et 50 €/m2 pour la pose hors fournitures. Ce tarif va augmenter selon la complexité de la pose, les dimensions du carrelage, la surface à carreler (intérieur ou extérieur), les travaux annexes (si le sol doit subir des travaux de ragréage par exemple).

Par ailleurs, en cas de rénovation, vous pouvez choisir soit de poser du carrelage sur le revêtement existant soit de le retirer. La dépose peut être incluse dans le devis du carreleur ou non.

Par conséquent, pour être fixé sur le prix de pose de carrelage au m2, rien de mieux que de réaliser un devis en remplissant le formulaire ci-dessous. Nous vous mettrons en relation avec des carreleurs expérimentés et vous ferez votre choix en fonction de votre budget.

Devis pose carrelage