Prix architecte : comment le définir ?

Avant même de penser au coût que représente le recours à un architecte pour un projet donné, vous devez tout d'abord déterminer si oui ou non il est nécessaire de faire appel à ses services.

S'il est vrai que vous avez le choix pour certains projets de moindre importance, vous êtes légalement obligé de faire appel à un architecte si vous construisez une maison non destinée à l’agriculture dont la surface de plancher excède 150m². Avant le début du projet, vous devez négocier les honoraires autrement le prix de l’architecte choisi.

Prix architecte

Tarif architecte : Les bases de la facturation

Le recours à un architecte pour le suivi de votre projet peut être un choix délibéré pour bénéficier de la meilleure prestation possible ou bien une option imposée par la législation.

Avant l’entame des travaux, le professionnel devra vous présenter un devis qui conditionnera le budget à allouer à votre projet de construction, de rénovation ou d’aménagement d’intérieur.

Afin d’avoir une longueur d’avance quant à ce qui vous attend, il est préférable de connaitre les bases sur lesquelles l’architecte vous facturera :

  • La taille du projet à réaliser : ce paramètre indique que si votre projet est grand et complexe, la facture s’en trouvera certainement plus salée,
  • Le coût du projet : certains architectes préféreront vous faire un devis par pourcentage en fonction du coût total de votre projet. Plus le coût estimé du projet est élevé, plus le prix pratiqué par l’architecte augmentera,
  • La durée prévue pour la réalisation du projet : quand la durée est prise en compte dans la facturation, cela implique pour vous que tant que le projet n’est pas terminé, vous continuerez de payer l’architecte engagé.

Coût architecte : les modalités de calcul

Les dispositions sur la liberté de prix et de concurrence inscrites dans une ordonnance datant du 1er décembre 1986, autorisent les professionnels à proposer des devis sur une base tarifaire propre dépendante uniquement de volonté. Usuellement, les architectes proposent 4 méthodes de tarification à la discrétion du client.

Le prix de l’architecte fixé par pourcentage

La plupart des architectes déterminent leurs honoraires en fonction d’un pourcentage calculé par rapport au coût global du projet. Ce pourcentage se situe généralement entre 8 et 15% du budget total alloué au projet.

Si vous négociez avec votre architecte une rémunération en fonction de la taille du projet, vous devez vous assurer de prendre en compte tous les paramètres financiers lors de l’élaboration de votre projet avant d’arrêter définitivement un budget.

Il serait en effet fâcheux de devoir débourser des sommes imprévues non seulement pour le compte du projet, mais aussi pour les honoraires de l’architecte. Il est donc impératif que vous veilliez à arrêter un budget définitif. Pour cela vous pouvez encore vous faire aider par un professionnel.

Prix de l’architecte fixé par horaires de travail

Un architecte qui choisit d’être payé par horaires de travail peut établir ses tarifs sur la base d’une estimation préalable du projet réaliser, du coût des matériaux à acheter et enfin sur la base précise de la mission qui lui sera confiée.

La facturation par horaire est à proscrire si vous n’avez aucune idée précise de la durée totale du projet. Sachez également que cette tarification se fait hors taxe et qu’il faudra inclure la TVA lors du paiement effectif. Cette TVA est fixée à 19,6 % pour les projets de construction et à 5,5 % s’il est question de rénovations.

En fonction des villes ou régions et des contraintes légales spécifiques liées aux travaux immobiliers, le coût moyen de l’architecte varie entre 60 et 92€ par m².

Prix de l’architecte par forfait

Le forfait et un mode de calcul de rémunération indiqué pour les cas où la superficie de la construction est inférieure à 170 m². Le paiement par forfait rémunère l’architecte par tâche effectuée au cours des travaux.

Avant de convenir avec l’architecte d’un paiement par forfait, vous avez l’obligation de prévoir, et ce avec une extrême précision chaque tâche que l’architecte aura à accomplir dans le cadre de l’exécution de la mission qui lui a été assignée pour le compte du projet.

Prix de l’architecte déterminé par mètre carré

Certains architectes peuvent préférer un règlement de la surface couverte par les travaux à raison d’une somme donnée par mètre carré, mais il est extrêmement rare d’en trouver.

Pour cette raison, pensez toujours à faire une pré-évaluation de vos paiements à l’architecte par rapport au coût total du projet car c’est la méthode la plus usitée : le pourcentage au coût total du projet.

Cependant voici un exemple de ce à quoi vous devez vous attendre si vous êtes facturé au pourcentage par m² :

  • Une première phase de paiement pour l’étude de faisabilité facturée à hauteur de 30 € par m² HT,
  • 100 € par m² HT en guise d’honoraires pour la mission proprement dite de l’architecte,
  • 10 € par m² HT pour l’évaluation détaillée du coût du projet,
  • La TVA à appliquer.

Ces tarifs appliqués à la construction d’une surface de 150 m² revient à un prix d’architecte de 21 000€ HT.

Pour quelles missions l’architecte définit-il son prix ?

Si l’architecte considère le coût, l’importance et la durée du projet pour fixer son prix, c’est parce que ces éléments influent directement la valeur de sa mission. En dehors des tâches spécifiques pour lesquelles il a été engagé, l’architecte doit aussi s’occuper de certains préliminaires comme l’évaluation des travaux et considérer le coût des matériaux utilisés.

Le rôle de l’architecte

L’architecte doit non seulement concevoir et veiller au bon déroulement des travaux, mais il se doit aussi d’être un pont entre tous les acteurs impliqués dans le projet comme le chef de projet, les ouvriers et le commanditaire des travaux.

À cet effet, il doit s’assurer d’établir une synergie entre eux afin que tout se passe sans accrocs. Entre le début et la fin des travaux, l’architecte doit notamment :

  • Veiller à la compatibilité entre le terrain choisi et les travaux à réaliser ;
  • Concevoir le projet ;
  • Évaluer ses implications économiques ;
  • Monter un dossier financier ;
  • S’occuper des démarches administratives ;
  • Lancer des appels d’offres ;
  • Suivre l’évolution des travaux ;
  • Réceptionner le projet à échéance ;
  • Établir son expertise.

Les garanties offertes par l'architecte

En vous offrant les services d’un architecte, vous gagnerez indéniablement plus que ce que vous proposerait un tiers n’ayant aucune compétence dans le domaine. Recourir à un architecte est donc l’assurance d’un travail bien fait, d’un contrat en bonne et due forme, et du respect de tous les aspects techniques liés à votre projet.

Qu’il s’agisse des questions liées à l’environnement, au budget ou aux règles d’urbanisation, l'architecte sera votre meilleur conseiller possible et pourra être à votre entière disposition tout au long du projet.

Comment obtenir le meilleur prix pour un architecte ?

Étant donné les variations de prix qu’il peut y avoir d’un architecte à un autre, vous devez examiner plusieurs devis afin de faire le choix qui vous convient le mieux tant sur le plan budgétaire que par rapport à vos attentes en termes de qualité.

Vous pourrez ainsi avoir une idée plus précise de ce qui vous attend si vous n’avez pas au préalable des connaissances dans le domaine. Un architecte sérieux et professionnel vous présentera un devis qui comprend :

  • Votre identité et votre contact ainsi que ceux de l’architecte ;
  • Le rôle et les tâches spécifiques que doit effectuer l’architecte. Plus il y a de détails plus l’architecte inspire le professionnalisme et la minutie. Mais prenez soin de le rencontrer d’abord et de discuter avec lui, notamment par rapport à ses réalisations précédentes ;
  • La facturation détaillée, hors taxes et toutes taxes comprises ;
  • Les modalités de paiement des honoraires. Le paiement peut se faire par tranches ou à la livraison définitive du projet;
  • La date d’établissement du devis et sa période de validité. À l’échéance de la date de validité, les tarifs appliqués sont revus même si le paiement survient bien après la livraison du projet.

Les imprévus liés au prix de l’architecte

Les honoraires de l’architecte convenus au départ peuvent changer en cours de route. Les circonstances suivantes peuvent occasionner cela :

  • Une prévision erronée par rapport à l’estimation financière des travaux. Si le coût du projet se révèle supérieur à ce qui avait été prévu au départ, l’architecte se retrouve dans l’obligation d’augmenter ces honoraires s’il a été convenu d’un paiement par pourcentage de coût ;
  • Une modification du projet de départ. Les modifications apportées, notamment à l’ampleur du projet, vont générer un coût ;
    • Un surplus de travail au niveau des prestations de l’architecte. Au fur et à mesure que sa charge de travail augmente, il est normal que sa rémunération aussi le soit.

Devis architecte