Trouver un vitrier pour remplacer ou réparer vos vitres à la maison

Diverses raisons peuvent vous inciter à trouver un vitrier professionnel : remplacer une vitre cassée ou installer des vitres performantes thermiquement ou acoustiquement parlant. Pour être sûr de ne pas vous tromper dans le choix du vitrier, ce mini-guide vous informera entre autres sur les différents types de vitres, les aides accordées par l’état pour placer un vitrage performant ou encore les éléments à prendre en compte lors du choix du vitrier.

Vitrier paris et Île-de-France

Qu’est-ce qu’un vitrier ?

Un vitrier est un professionnel qui travaille dans le domaine du bâtiment (construction neuve ou rénovation) et s’occupe de la pose et du remplacement des vitres. En effet, à l’ère de la modernité et des hautes technologies, l’usage des vitres ne se cantonne plus à protéger la maison du vent ou de la poussière.

Dorénavant, la vitre sert à protéger l’habitation des risques d’effraction, elle sert aussi à mettre l’habitation à l’abri des variations de température, notamment les plus basses, mais aussi aux nuisances sonores extérieures.

Comme les matériaux avec lesquels la vitre est fabriquée sont très délicats et nécessitent en conséquence une manipulation attentive, le recours à un professionnel dans le domaine s’avère nécessaire lorsque vous souhaitez la changer.

Celui-ci dispose des connaissances et des outils requis pour le maniement des vitres et peut dispenser des conseils avisés quant au choix du vitrage à installer selon les besoins des occupants des lieux.

Pourquoi faire appel à un vitrier ?

L’usage de vitres vous permet de faire entrer la lumière du jour dans votre maison, vous faisant économiser du coup sur vos factures d’électricité. Cela vous permet aussi de bénéficier de la chaleur naturelle émise par les rayons de soleil, ce, tout au long de l’année.

Tout comme c'est le cas lors d'isolation de combles, en cas de forte chaleur, disposer de vitres isolantes dans sa maison aide à réduire la déperdition de fraîcheur à l’intérieur du logement, optimisant l’usage des climatiseurs. Pendant la période hivernale, les vitres isolantes permettent de maintenir la chaleur dans la maison.

Vous devez faire appel à  un vitrier professionnel pour réparer ou installer les vitres ou miroirs de votre maison ou appartement parce que recourir à son savoir-faire vous garanti des travaux exécutés dans les règles de l’art, non bâclés et réalisés avec les outils adaptés.

De plus, vous profitez aussi de conseils d’expert sur le choix des types de vitres devant être installées sur vos fenêtres, baies vitrées coulissantes, portes intérieures et extérieures. Quels sont d'ailleurs les différents types de vitres?

Quels sont les différents types de vitres ?

Afin de profiter au maximum des avantages offerts par le système de vitrage, il faut choisir de bonnes vitres et tenir compte de l’endroit où elles vont être installées et des résultats escomptés.

Pour les portes et fenêtres, la pose de vitrages anti-effraction est conseillée, car apportant un niveau de sécurité supplémentaire au lieu. Le temps de résistance des vitres anti-effraction varie suivant leurs caractéristiques et qualités.

Le vitrage anti-effraction se compose de 2 ou plusieurs feuilles de verre assemblées à l’aide d’un ou plusieurs films plastiques. Par conséquent, en cas de bris du vitrage, ces films plastiques retiennent les fragments de verre en place.

Un simple ou double vitrage résiste 30 secondes environ à une tentative d’effraction, le double vitrage feuilleté peut résister pendant 3 minutes. Le vitrage retardataire d’effraction, lui, dispose d’une résistance de 6 minutes, de quoi décourager vos éventuels cambrioleurs ou vous laisser le temps d’appeler la police.

Le double et triple vitrage sont qualifiés comme tels car constitués de deux ou trois verres entre lesquels on a pris soin d’insérer une lame d’air ou de gaz. Ceux-ci ont été préalablement traités à de très hautes températures afin de les rendre résistants à tous chocs thermiques.

Chaque vitre fait ainsi 4 mm d’épaisseur avec un coussin d'air de 16 mm entre deux verres. Cela leur permet de disposer de leur capacité d’isolation thermique et acoustique. En parlant d'isolation, informez vous aussi sur l'isolation des combles aménageables et l'isolation d'un mur en pierre.

Le vitrage feuilleté est un type de vitrage anti-effraction. Dans cette catégorie, il y a ainsi le verre normal feuilleté, le verre coupe-feu, le verre pare-balle, le verre pour cheminée, le verre isolant et le verre résistant à très haute température.

Pour qu’il soit complètement efficace, l’usage du vitrage anti-effraction doit s’inscrire dans une démarche de sécurité et de protection globale. L’usage d’une alarme peut par exemple compléter le système de sécurité.

Outils du vitrier

Les outils utiles au vitrier

Pour mener à bien le travail d'installation ou de réparation des vitres, le vitrier doit se munir des outils nécessaires à l'accomplissemnt des tâches. On distingue entre autres :

  • le coupe-verre : comme son nom l'indique, il sert à couper le verre,
  • le couteau à mastiquer : pour poser joints de mastic sur fenêtres ou portes,
  • les mastics : mixture de consistance épaisse servant à fixer un carreau de verre sur un cadre de fenêtre,
  • le gratte-vitres : pour gratter les imperfections sur les vitres telles que la colle,
  • la ventouse : pour soulever et positionner précisément des carreaux de verre,
  • la spatule à lever :  pour positionner avec précision le verre dans son logement,
  • le pistolet à vitrer : pour planter les clous permettant de tenir le verre en place.

Pour se protéger de tout risque de coupure, le vitrier professionnel doit aussi utiliser des gants de protection ou des gants spéciaux anti-coupures. Il doit également se munir de lunettes de protection ou lunettes couvrantes lorsqu’il est à l’oeuvre en plus de vêtements de protection et chaussure de sécurité. Une trousse de secours est également requise avec des produits pharmaceutiques encore utilisables et non périmés.

Comment choisir un vitrier ?

Pour trouver le bon vitrier et bénéficier de prestations réalisées dans les normes, vous devez tenir compte de certains critères importants. Choisissez-le premièrement selon la nature des travaux à effectuer.

En effet, vous pouvez changer vos vitres pour améliorer la performance énergétique de votre logement ou encore pour améliorer la sécurité. D'où la nécessité de bien définir votre projet sans oublier le budget.

Vous pouvez réaliser un devis pour obtenir une estimation du coût des travaux que vous souhaitez entreprendre. Assurez-vous aussi que le vitrier contacté dispose des compétences requises pour exercer ce métier. C'est le meilleur moyen de vous assurer un résultat satisfaisant. Le vitrier doit aussi détenir les outils et matériaux nécessaires pour accomplir dans les normes son travail.

Côté tarif qui peut s'exprimer en coût horaire ou en coût à l'intervention, sachez que celui-ci varie d’un vitrier à un autre et dépend du type de travaux à faire, de leur difficulté, du délai d’exécution et de la ville. N’hésitez donc pas à faire jouer la concurrence en comparant plusieurs devis.

Assurez vous également que le vitrier que vous choisissez possède une responsabilité civile professionnelle ainsi qu'une garantie décennale. Il faut savoir que la garantie décennale concerne toutes les entreprises ou artisans intervenant dans le bâtiment.

Quant à l'assurance responsabilité civile professionnelle, elle apporte une garantie supplémentaire de fiabilité. En cas de problèmes, les dommages qui vous seront causés seront pris en charge par l'assureur.

Enfin, lorsque vous recevez des devis, il faut qu'ils soient clairs, transparents et détaillés. Vérifiez donc des informations telles que la date du début des travaux et leur délai, le décompte détaillé des différentes prestations, les frais de déplacement, la somme globale HT et TTC.

Les aides pour un vitrage performant

L’existence des aides et subventions allouées aux ménages projetant d’entreprendre des travaux d’amélioration des performances énergétiques de leur habitation peuvent vous motiver à changer vos vitres.

En effet, l’État a mis en place divers dispositifs tels que des crédits d’impôt, des primes Énergie et un taux de TVA à la baisse, dédiés aux particuliers souhaitant diminuer la consommation énergétique de leur habitation.

Toutefois, pour en bénéficier, il faut que les travaux soient réalisés par des artisans vitriers disposant de la qualification RGE (Reconnus Garant de l'Environnement). En changeant les vitres simples de vos fenêtres par du double ou du triple vitrage, vous pouvez réaliser jusqu’à 30 % d'économies sur votre consommation énergétique habituelle.

Depuis le 1er septembre 2014, un crédit d’impôt de 30 % est de ce fait offert pour le changement des anciennes vitres des fenêtres par des nouvelles plus performantes. Appelé crédit d’impôt pour la transition énergétique, il est dédié aux particuliers souhaitant réaliser des travaux d’économie d’énergie.

Des primes d’énergie sont également offertes à ceux ayant pu réduire de façon remarquable leur consommation d’énergie via des travaux de remplacement ou de pose de vitres performantes. La Prime Énergie Plus est une autre aide qui, suivant vos revenus, peut être jusqu’à cinq fois plus élevée que la prime énergie habituelle.

L’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) accompagne aussi les foyers à faibles revenus dans leur projet d’amélioration énergétique.  Le dispositif "Habiter mieux" par exemple peut financer jusqu'à 25% vos travaux de rénovation thermique.

Toujours dans une logique d'inciter les particuliers à lancer des travaux améliorant la performance énergétique de leur logement, il est possible de contracter un prêt à taux zéro pour installer des fenêtres à double ou à triple vitrage.

Vous pouvez aussi béneficier de la TVA à 5, 5 % qui est une taxe réduite sur l’achat de certains équipements et sur la réalisation de travaux facturés par une entreprise qualifiée RGE. Vous voyez vous-même que les possiblités d'aides sont variées, alors qu'attendez-vous?

Comment remplacer une vitre cassée ?

Le meilleur moyen de remplacer une vitre cassée est de trouver un vitrier pouvant le faire rapidement. En effet, comme une vitre cassée peut facilement blesser si on ne dispose pas des matériels requis pour la manipuler, il vaut mieux laisser intervenir un professionnel qualifié. Mais si vous préférez effectuer la tâche vous même parce que vous êtes un bricoleur alors suivez ces étapes :

  • Enlevez la vitre cassée avec précaution
  • Mesurez le vitrage pour faire découper la vitre selon les bonnes dimensions
  • acheter un pot de mastic de vitrier et des clous
  • munissez vous d'une paire de gants anti coupure
  • Pour la suite regardez la vidéo ci-dessous :

 

Sachez qu’un contrat d’assurance multirisque habitation peut prendre en charge les frais liés au remplacement d'une vitre cassée. La souscription à ce type d'assurance est conseillée que vous soyez propriétaire ou locataire. Reportez vous aux conditions générales de votre contrat en cas de bris de glace pour en savoir plus sur les dégâts couverts et les démarches à faire pour être indemnisé.

Trouver par exemple un vitrier à Paris ou en île de France

Si vous habitez dans la région Île-de-France ou à Paris et devez trouver un vitrier professionnel pour poser ou remplacer les vitres de votre logement, vous aurez l'embarras du choix. Paris n’en manque pas, il en de même pour l’Île-de-France.

Fortement peuplée, car abritant plus de 18 % de la population française, les demandes en installation et réparation de vitres sont élevées. Par conséquent, les offres de prestations en vitrerie y prolifèrent également.

Cependant, pour trier les véritables vitriers professionnels de ceux qui ne le sont pas, effectuez plusieurs chiffrages travaux à la fois en prenant soin de leur préciser ce que vous attendez vraiment. Les experts ne manqueront pas de vous fournir des devis avec tous les détails requis sur leurs prestations, ce qui n’est pas le cas des présumés vitriers.

Les artisans y préciseront leurs numéros SIRET et d’immatriculation, s’il s’agit d’une entreprise, celle-ci doit également mentionner sur le devis son numéro SIRET ainsi que le coût HT, TTC des prestations. Il faut aussi que la durée de validité du devis, la date du début des travaux et leur délai d’exécutiony soient indiqués.

Comparer plusieurs devis à la fois vous permet ainsi de trouver le vitrier parfait pouvant accomplir selon les normes et votre budget vos travaux. C'est ainsi que vous pourrez si c'est votre souhait améliorer les performances thermiques ou acoustiques de votre logement.