Raccordement poêle à bois sur conduit existant : qu'est ce qu'un poêle à bois ?

Pour une habitation saine et propre, l’utilisation de cheminée classique diminue de plus en plus. Actuellement, la plupart des propriétaires de maison moderne (ou non) ont tendance à opter pour des poêles à bois. Pourquoi ? Pour diverses raisons parmi lesquelles le fait que c'est plus facile et moins cher d'installer un poêle à bois, de plus il prend moins d'espace.

L’installation d’un conduit d’évacuation de fumée pour un poêle à bois constitue la partie la plus importante. Oui, car cette tâche semble la plus délicate à réaliser lors de l’intégration du poêle dans une habitation.

Raccordement poêle à bois sur conduit existant

Le poêle à bois est un système de chauffage qui fonctionne au bois, à la manière d’une cheminée. Il n’a pas besoin de gaz ni d’électricité car il utilise la combustion du bois pour chauffer l’intérieur.

Le poêle à bois est très pratique pour chauffer la maison et en l'installant chez vous, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôts.

Son principe de fonctionnement est simple, mais aussi facile à comprendre. On distingue : les poêles en fonte, les poêles de masse et les poêles à inertie.

Tous les trois peuvent offrir une chaleur propre en utilisant un minimum de combustibles grâce à une température de combustion de plus de 825°C.

Côté économique, les poêles en fonte sont à privilégier. Ils semblent être réservés plus particulièrement pour un chauffage d’appoint ou pour une petite pièce. Côté esthétique, les poêles de masse sont spécialement adaptés aux climats froids, voilà pourquoi il est recommandé dans les pays nordiques. Bref, ils sont des poêles à bois esthétiques.

Pour un matériau plus performant, il faut adopter les poêles à inertie. Ils ont de meilleures qualités d’accumulation et de rétractation de chaleur à l’ensemble du volume à chauffer.

En ce qui concerne les atouts du poêle à bois, il est connu pour son retour sur investissement, sa compacité, sa performance de chauffe et surtout sa convivialité.

Le poêle à bois fait partie des solutions de rénovation énergétique les moins onéreuses à l'achat et l’énergie utilisée (le bois) est écologique, n’aggravant pas l’effet de serre. Le chauffage au bois dans des appareils récents est performant, car il permet une faible consommation de combustible, un bon confort d'utilisation et pollue peu.

Raccordement poêle à bois sur conduit existant : pourquoi un conduit?

Pour évacuer les fumées, il faut un conduit. Le conduit de fumée doit répondre à la norme NF DTU 24.1. Il peut arriver que le conduit soit existant, dans ce cas il faudra le tuber.

Le tubage consiste à insérer un tube dans le conduit de fumée de la cheminée afin d’en améliorer son rendement et de mieux le protéger des déchets.

Plus concrètement, le tube à installer va cacher la totalité du conduit, depuis la sortie de la fumée jusqu’à l’appareil chauffant, afin d’assurer son étanchéité. En outre, ce dernier protège le conduit contre les risques de corrosion ou encore de bistres.

Il faut savoir que le conduit nécessitera toujours un nettoyage. Cependant, le travail de ramonage se verra faciliter grâce à cette installation, car il y aura moins de résidus sur les parois.

Et s’il n’y a pas de conduit de raccordement ?

Cela semble plus cher de ne pas posséder un conduit, mais cette situation dispose aussi d'un avantage. L’habitant peut placer l’appareil où il veut. D’habitude, on le met au centre de la pièce si c’est possible, car placé là, cela ajoute du charme à la décoration de la maison et participe également au confort de l’intérieur. Néanmoins, cela n’empêche pas de le placer où vous le souhaitez.

Raccordement poêle à bois sur conduit existant : norme installation poêle à bois

La consommation en air d'un poêle à bois est importante. Un poêle à bois consomme 8 à 15 m3 d’air pour brûler 1 kg de bois. En effet, il faut 1 kg d'oxygène pour brûler 1 kg de bois. La norme NF DTU 24.1 concerne la réalisation des conduits de fumée desservant divers appareils de chauffage.

De plus, cette norme fait l’objet de nouvelles améliorations au niveau de la modification des règles spécifiques d’installation des systèmes d'évacuation des produits de combustion. Il est essentiel que les installations de conduits de fumée soient réalisées dans le respect des règles de l'art et de NF DTU 24.1.

La norme NF DTU 24.1 précise la distance de sécurité que l'installateur doit respecter entre la face externe du conduit de fumée et tous les matériaux combustibles externes. L'installateur doit respecter la valeur la plus élevée entre la distance déclarée par le fabricant du conduit et celle de la NF DTU 24.1.

En ce qui concerne le conduit de raccordement, il doit être installé uniquement dans la chaufferie quand la puissance calorifique est supérieure à 85 kW. De plus, il ne doit pas transiter dans d'autres locaux que celui où se trouve l'appareil. Pour le raccordement poêle à bois sur conduit existant, il existe également une distance de sécurité à respecter.

Comment s'effectue le raccordement poêle à bois sur conduit existant?

Raccordement poêle à bois sur conduit existant : comment le réaliser?

La fumisterie est le secteur regroupant toutes les activités professionnelles autour de l'installation et de la réparation des conduits de fumée. Le raccordement d'un poêle à bois sur conduit existant permet d’une part d’évacuer les fumées de la combustion et d’autre part d’alimenter le poêle en air comburant.

Un peu à la manière d’un jeu de construction, un ensemble fumisterie est à adapter sur mesure à chaque installation de chauffage, qu’il s’agisse d’un poêle à bois, d'un insert cheminée ou d’une chaudière.

Par ailleurs, que ce soit pour remplacer une ancienne cheminée ou aménager une installation complète sur un conduit existant ou absent, la mise en place d’un poêle à bois réclame quelques précautions pour éviter tout accident.

Raccordement poêle à bois sur conduit existant : faire appel à un professionnel

  • Avant de se lancer dans les travaux, vérifiez l’état et la conformité des conduits de raccordement et d’évacuation des fumées présents dans l’habitation. Si nécessaire, réalisez les travaux de réhabilitation : isolation, tubage, ramonage
  • En cas de création des conduits, il est obligatoire de se référer à la norme NF DTU 24.1 pour tous travaux d’aménagement. Les contraintes d’installation (coudes, dévoiements, distance de sécurité, hauteur de cheminée d’évacuation…) peuvent varier en fonction du poêle choisi
  • Pour éviter tout risque d’incendie, posez le poêle à bois à distance de tous matériaux inflammables. Cette distance de sécurité est précisée sur la notice technique du fabricant.

La mise en place et le raccordement d’un poêle à bois nécessitent un savoir-faire et une maitrise parfaite. La plupart des incendies accidentels sont dus à une installation défectueuse.

Il est donc contre-indiqué de réaliser vous-mêmes les travaux (à moins que vous ne soyez fumiste). L’appel à un professionnel expérimenté est la solution idéale. En effet, vous disposerez d’un accompagnement personnalisé et de conseils pertinents.

Astuces déco : comment cacher un conduit de poêle ?

Esthétiquement parlant, le conduit d'un poêle à bois peut faire tâche dans votre pièce à vivre. Les constructeurs l'ont d'ailleurs bien compris, il est aujourd'hui possible d'habiller le conduit de raccordement de votre poêle aux couleurs de votre intérieur. Un accessoire bien pratique pour personnaliser votre appareil de chauffage est la gamme habillage ventilé qui apporte en plus une sécurité complémentaire. L'installation de l'habillage ventilé autour du conduit doit être faite par un professionnel.

Il existe d'autres astuces por rendre le conduit de raccordement invisible telles que :

  • créer une cloison décorée selon vos goûts pour dissimuler le conduit de votre poêle. La création de cette cloison nécessite de bien respecter les normes
  • faire encastrer votre poêle à bois dans un mur si vous préférez ne voir que sa paroi vitrée
  • Si vous avez une cheminée que vous n'utilisez plus, pourquoi pas y insérer votre poêle. Effet élégant garanti.

Bon à savoir

Dans tous les cas, il est nécéssaire de faire appel à un professionnel pour des travaux consistant à cacher le conduit de raccordement de votre appareil de chauffage ou même l'ensemble.

Devis raccordement de poêle à bois sur conduit existant