Prix pose placo : quel budget prévoir pour la pose de placo ?

Matériau de construction multifonctionnel, le placoplâtre est utilisé dans la finition des murs et des plafonds intérieurs et sert aussi à monter des cloisons (qui ne serviront pas de murs porteurs). Le placoplatre est en fait une marque déposée par la société Saint-Gobain et ne designe que sa marque de plaques de plâtre. Mais le terme placoplatre encore appelé placo est passé peu à peu dans le langage commun.

Prix pose placo

Prix pose placo : qu'est ce que le placo et pourquoi l'utiliser ?

Le plâtre est obtenu par chauffage d'une pierre appelée gypse, minéral composé de sulfate hydraté de calcium naturel. Cette pierre est brisée en mille particules de manière industrielle afin d'obtenir une fine poudre. Pour obtenir une plaque de plâtre, on va mélanger la poudre à de l’eau ou à de l’amidon puis couler le mélange entre deux plaques de carton recyclé. L'opération ne nécessite pas de colle.

Vous avez besoin de monter une cloison rapidement ? d'isoler de manière esthétique ? les plaques de plâtres sont sans aucun doute la solution la plus indiquée. Par ailleurs, utiliser le plâtre dans son logement permet d'améliorer la qualité de l’air. En effet, d’origine minérale, le plâtre empêche toute prolifération de micro-organismes sur le lieu où il est posé. Les risques pour les habitants des lieux de développer des maladies respiratoires sont limités puisque grâce à ce matériau, l’air est plus sain, sans substances polluantes ni allergènes. Autres atouts du plâtre :

  • il est étanche à l’air, il absorbe l’humidité ambiante lorsqu’il fait chaud et la restitue quand les températures baissent ;
  • en cas d'incendie, il ne dégage que de la vapeur d'eau donc pas de gaz nocilfs ;
  • il est recyclable (le plâtre déjà utilisé, récupéré et re-mélangé à de l'eau retrouvera toutes ses caractéristiques)

Tous ces avantages font du plâtre un matériau performant, s’inscrivant dans la démarche HQE (Haute Qualité Environnementale) dont l'objectif est diminuer à court ou à long terme les impacts environnementaux de tous travaux de construction ou de rénovation.

Prix pose placo : les différents types de placoplâtre

Pour bien choisir son placo, il faut avant tout savoir comment vous souhaitez l'utiliser. Il existe différents types de plâtres, à chaque usage sa plaque de plâtre. Cependant, dans une même pièce, vous pouvez mixer les différents types de plâtres. Les plaques ont des bords différents, certaines ont des bords amincis (BA), d'autres ont des bords droits (BD). Il existe de nouvelles plaques de plâtres renforcées en fibres ayant des bords spécifiques et particulièrement indiquées pour la construction des maisons en bois, à ossature bois. On distingue donc :

  • Le placoplatre de type A, le modèle standard, car le plus basique et ne disposant d’aucune spécificité technique particulière. Il sert donc au doublage placo des parois ou des plafonds de pièces sèches. Il est généralement de couleur blanche ou grise et se pose sur une couche de matière isolante thermique et acoustique ;

 

  • Le placoplatre hydrofuge, de type H est de couleur bleu ou vert et a préalablement fait l’objet d’un traitement spécifique le rendant résistant à l’eau et classé 1. Ce dernier est la qualification la plus technique, le rendant idéal pour le plafond ou les cloisons des pièces humides comme la salle de bain ou la cuisine. Ce n’est toutefois pas une raison de l’utiliser à l’extérieur, car quoique hydrofuge et résistant à l’humidité durant un certain moment, il ne supporte pas d’y être constamment exposé ;

 

  • Le placo de type F ou Placoflam, lui est dédié aux endroits où les risques d’incendie sont les plus élevés. Disposant d’une classification M0 (incombustible), M1 (non inflammable), il ne risquant pas d’entraîner un incendie même en contact avec le feu, c'est un placo ignifuge. Sa couleur rose permet de le distinguer des autres modèles ;

 

  • Le placoplatre à haute densité de type D conçu pour garantir une bonne isolation acoustique. Il existe aussi le placoplatre haute densité de type I conçu pour résister aux chocs

 

  • Le placo doublé d'une couche isolante, lui, dispose d’une isolation phonique et thermique intégrée. En effet, il se compose d’une isolation en carton alvéolaire ou en polystyrène, le rendant idéal pour construire des cloisons hautement compactes afin d’élever la capacité d’isolation d’un mur périphérique.

Tableau récapitulatif sur les différents types de placo et leurs utilisations :

 

TypesPrix (estimation, peut varier)Utilisations possibles
Plaque standard5 à 25 €/m2cloison, plafond, doublage
Plaque hydrofugeà partir de 15 €/m2cloison, plafond, doublage. Idéale pour les pièces humides
Plaque ignifugeentre 28-30 €/m2cloison, plafond, doublage. Idéale pour les pièces où le risque d'incendie est élevé
Plaque à haute densité de type D et de type Ientre 20-40 €/m2Idéale où il faut une protection contre les chocs et/ou une isolation acoustique
Plaque doublée d'une couche isolante15 à 40 €/m2Idéale pour les pièces où une bonne isolation thermique et phonique est nécessaire

 

Prix pose placo : comment s'effectue la pose ?

Le Placoplatre est facile à poser, la pose de placo est aujourd'hui la manière la plus rapide et la plus efficace de créer des cloisons dans une pièce en plus c'est un matériau bon marché. Vous pouvez poser la placo vous-même à condition d'être en possession du matériel nécessaire (rails métalliques, enduit de jointure ou encore visseuse électrique etc.).

L'autre option serait de faire appel à un plaquiste qui saura réaliser le travail dans les règles de l'art. Pour poser par exemple une cloison en placo, voici grosso modo les étapes à suivre :

  • Fixer l'ossature : constituée de rails métalliques,
  • Placer l'isolant si vous souhaitez améliorer l'isolation de la pièce. Dans ce cas, il faudra poser les plaques de plâtre sur une âme en carton alvéolaire,
  • Poser le placoplatre en les vissant sur la structure métallique (si pas d'isolant),
  • Nettoyer les jointures entre les plaques de plâtre avec de l'enduit pour joints
  • une fois l'enduit sec, les joints parfaitement lissés et le mur nettoyé, poser un revêtement ou une peinture sur le plâtre.

Rien de mieux qu'une video pour visauliser la pose de cloison en placo :

 

Prix de pose du placo : combien cela vous coûtera ?

Pour ce qui est du prix de pose de placo, il dépend du coût de la main-d’oeuvre du plaquiste, de la complexité de la tâche suivant qu’il s’agit de travailler sur une construction neuve ou une rénovation, du prix des plaques de plâtre. Ensuite en faisant appel à un plaquiste, le prix sera aussi différent selon que ce dernier ramène les accessoires et le matériel ou non.

En effet, lorsque le plaquiste propose une pose placo avec fourniture, le tarif de ses prestations tient compte des accessoires et du matériel utilisés. Le tarif dans ce cas varie entre 30 et 40 euros le m2 (prix indicatifs). Si vous préférez qu'il s'occupe uniquement de la pose, il faudra vous arranger à trouver le matériel et les accessoires en faisant bien attention de déterminer avec l'artisan ce dont il aura besoin (quantité, accessoires etc.). Pour une pose simple, le tarif du plaquiste est compris entre 10 et 15 euros le m2.

Par ailleurs, si vous souhaitez poser un isolant, le prix de la pose sera là aussi différent. Il est donc intéressant de réaliser plusieurs devis pour avoir une estimation du prix des travaux que vous souhaitez réaliser.

 

Bon à savoir

Le coût de la pose placo dépendra : du prix du type de placo choisi, de la difficulté du projet, du tarif du plaquiste qui variera selon qu'il fourni ou non le matériel et les accessoires