Aménagement de combles : les éléments à prendre en compte

Pour agrandir la maison, de nombreuses personnes se mettent dans l’aménagement des combles. Pour le faire, il est important de prendre en compte certains éléments afin de gagner sur le plan énergétique et sur le plan financier. Le prix d'aménagement de combles dépendra entre autres du type de combles (aménageables ou perdus) et de la quantité de travaux à effectuer :

Prix d'aménagement de combles

Avant de commencer tous travaux d’aménagement de combles, il faudra se référer à ce que la loi exige. Lorsque vous aménagez des combles d’une superficie de 40 m2 avec une hauteur de 1,80 m, vous devriez obligatoirement avoir un permis de construire.

Pour une surface de plancher entre 5 et 40 m2, une déclaration de travaux suffira MAIS si la surface totale de la maison après travaux excède les 150m2 alors l'obtention du permis de construire ainsi que l'aval d'un architecte sont requis.

Avant de penser aménagement de combles, il faut d’abord vérifier que la superficie soit assez grande pour abriter une pièce à vivre et aussi s’assurer de la solidité du plancher. Si la hauteur sous plafond est inférieure à 1,80 mètre, alors l'espace sera reservé aux activités qui n'exigent pas de station debout

En plus du critère de la hauteur sous plafond, il ne faut pas laisser de côté la pente du toit qui devrait pas être de plus de 30%. Lorsque ces conditions sont réunies, l’aménagement des combles pourra se faire dans de bonnes conditions. Il suffira de faire appel à une entreprise pour les travaux.

Comment procéder à l'aménagement de combles perdus

Les combles perdus sont des espaces dont la hauteur en dessous du plafond est inférieure à 1,80 m et la pente supérieure à 30 %. Ils sont caractérisés aussi par des charpentes de type fermette. En somme, ce sont des espaces qui ne présentent pas de bonnes dispositions pour être aménagés mais il existe des moyens pour les rendre habitables. Pour cela, vous pouvez :

  • modifier la charpente : suppression de la triangulation centrale, création des cloisons et du plancher, création de fenêtres de toit, modification de l'angle d’inclinaison ;
  • une autre option serait de surélever la hauteur du toit. La surélévation est une opération plus lourde et plus coûteuse qu'une modification de charpente ;
  • l'aménagement de combles perdus peut aussi se faire par modification de la pente du toit ;
  • ou par décaissement (dernier recours pour aménager ses combles) c'est-à-dire abaisser le plafond du rez-de-chaussée. Ne choisissez l'aménagement des combles perdus par décaissement que si vous n'avez pas d'autres choix.

Après avoir choisi la méthode pour gagner de l’espace, il faudra penser à rendre cet endroit accessible. En général, ce sont des escaliers qui sont posés. Par ailleurs, il faut une bonne isolation thermique afin que les locataires de ce nouvel endroit ne soient pas exposés aux excès de froid en hiver et de chaleur en été.

Il existe certains matériaux d’isolation naturels ou chimiques que vous pourrez utiliser pour l'isolation tels que la laine de verre. Voici d'ailleurs un article au sujet de la pose de laine de verre sous toiture. Sans oublier l’isolation acoustique qui elle aussi est importante pour éviter les nuisances et les pollutions sonores.

La réglementation en cas de travaux d'aménagement de combles

Il existe des lois qui réglementent tous les travaux de construction et avant de s’y lancer, il est obligatoire d’obtenir une autorisation auprès de l’administration compétente.

En ce qui concerne les combles perdus par exemple, il faut se référer à la Circulaire du 3 février 2012 relative à l'aménagement des combles qui exige une demande d’autorisation avant les travaux.

Si les travaux en cours exigent une modification extérieure du bien immobilier conformément aux cas exposés dans l’article R.421-17a du code de l'urbanisme, une déclaration de travaux doit être obligatoirement déposée auprès de la mairie.

Des sanctions juridiques et fiscales seront infligées à toute personne qui ne respectera pas ces exigences. Il peut y avoir aussi des complications au niveau des assurances en cas de sinistres dans les combles non déclarés.

Comme indiqué précédemment, la demande de permis de construire dépendra de la surface à aménager. Si l'aménagement des combles concerne une surface inférieure à 40m2 alors la demande de permis de construire peut être évitée si :

  • le terrain est en zone urbaine, soumis à un document d'urbanisme,
  • la surface totale de la maison après agrandissement ne dépasse pas 150m2.

Si votre maison est située en zone protégée ou aux abords d'un monument historique, il vous faut avant tout obtenir l'autorisation de l'Architecte des bâtiments de France de votre département. Sans cette autorisation, votre mairie ne vous délivrera ni permis de construire ni autorisation de travaux.

Petit récapitulatif concernant les démarches à effectuer pour vos travaux d'aménagement des combles

Pour 5 à 20 m2 de surface de plancher

Il faut une déclaration préalable de travaux

Pour 20 à 40 m2 de surface de plancher

Une déclaration préalable de travaux suffit si :

  • votre commune dispose d'un PLU (Plan Local d'Urbanisme) ou d'un POS (Plan d'Occupation des Sols)
  • la surface totale de la maison après travaux ne dépasse pas 150m2

Installation d'une lucarne

Il faut une déclaration préalable de travaux

Modification de la charpente et de la couverture

Il faut une déclaration préalable de travaux

Pose d'une fenêtre de toit

Il faut une déclaration préalable de travaux

Pour une surface de plancher dépassant 20m2

Il faut un permis de construire

Pour plus de 40m2 de surface de plancher

Il faut un permis de construire si vous résidez dans une commune disposant d'un PLU ou POS

Modification de la structure porteuse de la maison

Il faut un permis de construire

Modification de la façade de la maison

Il faut un permis de construire pour un ravalement de façade par exemple

Modification de l'aspect extérieur d'une maison dans un secteur protégé

Il faut un permis de construire

Prix aménagement de combles : combien vous coûteront ces travaux ?

Le prix de l'aménagement des combles dépendra de la nature des travaux à effectuer, leur importance et l'agencement de l'espace. Il faudra compter entre 300 €/m2 et 1000 €/m2 pour cela. Donc pour une surface de 40 m2 par exemple, il faut prévoir un budget allant de 12 000 € à 40 000 €. Autant dire que le projet d'aménagement de combles nécessite un certain budget.

En améliorant l'isolation de vos combles, n'oubliez pas que vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt. Ce qui peut alléger un peu vos dépenses.

Pour avoir une estimation du coût de l'aménagement de vos combles, additionner le prix à payer des éléments dont vous aurez besoin : escalier, fenêtre de toit, lucarne, isolation (intérieure ou extérieure), cloisons etc.

Vous comprenez donc qu'il n'est pas facile de vous dire combien vous coûtera l'aménagement de vos combles parce qu'il y a tellement de paramètres à prendre en compte. Nous n'allons pas donc rentrer dans des calculs inutiles.

La meilleure chose à faire est de remplir notre formulaire ci-dessous et nous vous mettrons en contact avec des entreprises capables de cerner votre projet et de delivrer un devis. Vous pourrez ensuite choisir l'entreprise vous proposant des travaux pouvant être couverts par votre budget.

Devis isolation de combles aménageables