Pose de laine de verre sous toiture: comment s'y prendre ?

Parmi les matériaux les plus utilisés pour isoler les toitures, combles et murs des habitations, on compte la laine de verre. Avant d’effectuer une pose de laine de verre sous toiture, il faut toutefois se renseigner sur ses caractéristiques afin de choisir le type le plus adapté à votre maison. Quelles sont les propriétés spécifiques de la laine de verre permettant de s’en servir pour se protéger du froid, de la chaleur ou des bruits extérieurs ? on vous en dit plus sur ce matériau et sa pose sous toiture.

Pose de laine de verre sous toiture : qu'est ce que la laine de verre déjà ?

Pose laine de verre sous toitureLa laine de verre est un matériau qu’on utilise généralement pour isoler de manière thermique et acoustique les toits, les combles et les murs de la maison. Elle tire son nom de sa consistance laineuse obtenue de la combinaison de silice, de sable ou de verre de récupération, mélangés par fusion, ensuite par fibrage et polymérisation.

Elle fut inventée par Russel Games Slayter d’Owens-Cornig dans les années 30 et servait depuis pour l’isolation et la protection contre les incendies de tout type d’habitat. En effet, sa caractéristique non inflammable la rend idéale pour protéger la maison contre tout risque de propagation d’incendie.

Ce sont les raisons pour lesquelles il est conseillé d’effectuer la pose de laine de verre sous votre toiture tant pour la protéger des déperditions de froid ou de chaleur que de la propagation d'incendies. Le manque de chaleur en hiver ou de fraîcheur en été peut en effet impacter négativement sur le confort et la santé des occupants de la maison. Ces situations risquent aussi d’augmenter la consommation en énergie du foyer.

Pose de laine de verre sous toiture : quelles sont les caractéristiques de la laine de verre ?

Sa faible conductivité thermique, entre 0, 030 et 0, 045 W·m-1·K-15, fait de la laine de verre un parfait isolant thermique et acoustique. De ce fait, il est classé parmi les matériaux isolants les plus performants, à utiliser tant dans les habitations que les immeubles d’entreprise. Depuis son invention, on l’utilise ainsi massivement pour isoler tous les types de bâtiments aussi bien tertiaires que commerciaux et industriels.

Sa masse volumique entre 15 et 25 kg/m3, très légère, permet aussi de l’utiliser en grande quantité sans risquer d’alourdir ces infrastructures. La pose de laine de verre sous toiture est ainsi le moyen d’isolation le plus vendu au monde, car abordable, donc accessible à tous les budgets.

Pose laine de verre sous toiture : les types de laine de verre

La laine de verre est disponible en divers formats, utilisable selon le lieu à isoler. Il y a :

  • la laine de verre en panneaux souples ou semi-rigides à dérouler
  • la laine de verre en rouleaux
  • la laine de verre en coquilles, nappes ou flocons

La laine de verre en panneaux, de forme rectangulaire, fait généralement 130 cm x 60 cm de dimensions, existe en diverses épaisseurs et est revêtu de papier kraft sur une de ses deux faces. Ce papier en cellulose a été préalablement traité afin d’offrir au produit une capacité supplémentaire pare-vapeur, l’aidant à réduire encore plus l’échange d’humidité avec l’extérieur. Ces panneaux peuvent aussi être doublés de parement de BA13 pour isoler les cloisons, murs creux, plafonds, bardages bois ou métal, etc.

La laine de verre en rouleaux est idéale pour couvrir les longues surfaces, car d’une dimension entre 2 à 4 m de long sur 1 m de large. On l’utilise notamment pour l’isolation des toitures inclinées, des combles changés en espaces habitables et pour le bardage (revêtement recouvrant un mur extérieur) en bois longs et rectilignes. On plébiscite ainsi ce type de laine de verre pour la pose sous toiture sachant que son coût par m2 varie de 3 à 17 euros.

La laine de verre en vrac ou en flocons est dédiée à l’isolation des combles sous toiture ou des surfaces non habitées. On la pose par soufflage mécanique, de manière à en obtenir une certaine épaisseur comme on fait pour les bas de combles perdus par exemple. Disposant d’un fort pouvoir couvrant stable et durable, elle tient bien en place même en cas de vent fort.

Dans tous les cas, la pose de laine de verre sous toiture requiert toujours le port d’équipements de protection spécifiques. Ceux-ci incluent des lunettes à protection latérales, une casquette et des gants. Quoique non allergènes, ses poussières peuvent en effet entraîner des irritations de la peau d’ordre mécanique et non chimique. Il est ainsi conseillé de bien aérer la pièce durant et après les travaux et de bien rincer à l’eau les parties du corps ayant été en contact avec le matériau. Pour découper la laine de verre, il faut aussi plébisciter les couteaux ou cutters tranchants plutôt que la scie afin d’en diminuer les poussières durant sa pose. Pour plus d'infos sur les protections à prendre lors de la pose de laine de verre sous toiture, faites un tour .

Pose laine de verre sous toiture : les différents types de pose

Il y a différentes manières de poser la laine de verre sous toiture. Quelle qu’elle soit, il est toutefois conseillé de laisser un peu d’espace entre l’écran sous toiture, s’il y en a en place, et l’isolant pour évacuer toute humidité. Sinon, l’usage d’un écran sous toiture de type HPV (Hautement Perméable à la Vapeur d'eau) est recommandé.

La pose de laine de verre sous toiture en simple couches s’effectue ainsi entre les chevrons, en faisant attention à augmenter de 1 cm sa largeur par rapport à l’écart entre les chevrons. La pose en double couche ou bicouche est en outre plébiscitée si on souhaite avoir une haute performance de l’isolation de la maison. La pose de la première couche d'isolant en laine de verre se fait entre les chevrons de la charpente (découvrez d'ailleurs notre article sur la charpente de type fermette) tandis que la pose de la seconde couche se fait de manière perpendiculaire à la première. Le but est d’obtenir une continuité de l’isolation et de pallier à toute fuite d’air.

Cette deuxième couche doit, si on utilise des rouleaux, être apposée sur les suspentes devant pénétrer les isolants. Cela permettra de maintenir en place le matériau, surtout lors de l’installation des barres de maintien métalliques. Dans ce cas, la mise en place de frein vapeur est indispensable.

La pose classique consiste à poser les panneaux de laine entre les chevrons et agrafer la laine de verre souple sur un contre chevronnage. On procède ainsi de la même manière que la première couche, en les coupant plus larges que l’espacement entre les chevrons afin de bien les y coincer.

Ensuite, il faut mettre les bandes de panneaux entre les chevrons en prenant garde de laisser 3 cm entre les liteaux et l’isolant. Marquer ensuite l’emplacement du contre chevronnage sur la charpente et clouer les cales sur les chevrons, des tasseaux sur les cales en faisant en sorte que l’espace soit le même que l’épaisseur du matériau.

Bon à savoir

Il faut noter que si vous choisissez de poser de la laine de verre sous toiture en bi-couches alors la première couche située entre les chevrons ne doit pas être munie d'un pare vapeur.

Prix de la pose de laine de verre sous toiture

Pour mieux illustrer tout ça, pour les plus bricoleurs souhaitant poser de la laine de verre sous leur toiture eux-mêmes (et réaliser ainsi des économies), jetez un oeil à la vidéo ci-dessous qui explique visuellement une méthode de pose, cela peut vous inspirer :

 

Sinon, si tout ça reste tout de même du charabia, alors faites appel à un pro pour estimer le coût de pose de la laine de verre sous toiture en remplissant notre formulaire ci-dessous :