Isolation mur en pierre : comment réaliser cette tâche ?

Lorsqu’on rénove une bâtisse ancienne, on est souvent confronté à un problème de taille. Comment réussir à concilier isolation des murs en pierre, esthétique et rénovation ? Petit tour d’horizon de la question.

On entend très souvent dire que les murs en pierre, naturellement épais et denses, créent une isolation thermique naturelle. C’est une idée fausse. En effet, s’il est vrai qu’un mur épais ne réagit pas immédiatement aux variations de température, il n’isole cependant pas vraiment du chaud et du froid. Même s’il ralentit, en raison de son épaisseur, l’entrée du froid ou du chaud, après un certain laps de temps d’exposition, il n’isolera pas mieux qu’un mur fin.

On fera face alors à d’importantes déperditions de chaleur en hiver et on étouffera l’été car même la fraîcheur de la nuit ne franchira pas la barrière du mur. Les murs anciens, même s’ils sont en pierre et très épais ne peuvent donc ni assurer un confort suffisant, ni permettre de réelles économies d’énergie. Pour y parvenir, il faudra les isoler.

Comment isoler un mur en pierre ?

Isolation mur en pierre : comment choisir son isolant ?

Si l’épaisseur du mur n’a pas d’impact sur sa capacité d’isolation, ce n’est pas le cas pour l’isolant. Son épaisseur est fondamentale. Il faut donc le choisir avec soin. Il va falloir réduire le flux de chaleur au maximum afin que les déperditions de chaleur en hiver soient les moindres possibles et que les pièces ne se réchauffent pas trop en été.

Une forte résistance thermique de l’isolant va donc être nécessaire. Comme le rappelle le site https://www.les-masure.fr dans un de ses articles, la résistance thermique de l’isolant dépend à la fois de son épaisseur et de sa conductivité thermique. Il faudra donc penser à faire figurer sur le devis d’isolation, si vous choisissez d’embaucher un professionnel, à la fois l’épaisseur et la conductivité de l’isolant, appelée lambda. Le lambda dépendra du matériau que vous choisirez pour isoler vos murs.

Isolation mur en pierre : les particularités des murs en pierre

Les murs en pierre se trouvent très souvent dans les maisons anciennes. Ils font d’ailleurs tout leur charme. Ils posent parfois de sacrés problèmes lors des travaux de rénovations. En effet, la plupart de ces murs ne sont pas droits. Il faudra donc envisager de laisser passer une lame d’air entre le mur et le matériau isolant afin de rectifier ces imperfections.

Ils sont aussi souvent poreux, avec un revêtement parfois fragile. Il faudra alors faire attention à la perspirance des matériaux utilisés auparavant et ne pas étouffer le mur sous un isolant plaqué collé. La lame d’air intermédiaire sera dans ce cas, indispensable.

Comment réaliser une isolation d'un mur en pierre par l’intérieur ?

Avant de procéder à l’isolation, on commencera par repérer les ponts thermiques. On mettra ensuite en place la structure porteuse de l’isolant qui sera soit en bois ou en métal. On respectera un espace d’au moins deux centimètres entre le mur et l’isolant. On installera aussi à ce moment-là un pare-vapeur entre le mur et l’isolant afin d’éviter la migration de la vapeur de l’intérieur du bâtiment vers le mur.

L’isolation par l’intérieur améliorera considérablement les performances thermiques du bâtiment et supprimera quasiment intégralement toute condensation. Le bâtiment sera ainsi plus confortable. Le principal défaut de cette isolation intérieur est de réduire la surface habitable du bâtiment.

Comment réaliser une isolation d'un mur par l’extérieur ?

Plus chère que l’isolation d’un mur par l’intérieur, l’isolation d’un mur par l’extérieur se fera de la même manière. L’isolant sera posé sur des tasseaux ou des rails qui supporteront aussi le parement extérieur. Une lame d’air sera là aussi ménagée entre le mur et l’isolant. Pour les finitions, on privilégiera le bardage pour sa tenue plus longue dans le temps.

Comme pour l’isolation intérieur, la performance thermique du bâtiment sera considérablement améliorée. Par contre, en procédant de cette façon, vous ne perdrez pas de surface habitable et vous ne serez pas obligé de quitter les lieux pendant la réalisation des travaux.

Isolation mur en pierre : et l’esthétique dans tout ça ?

Les murs en pierre font le charme des vieilles bâtisses et il est parfois difficile de se résoudre à les camoufler sous un isolant. Comment alors, peut-on allier au mieux performance thermique et esthétique ? Il existe diverses solutions à ces problèmes. L’isolation par l’extérieur en est une, elle vous permettra de garder vos pierres apparentes dans la maison. L’autre solution sera de recréer un mur en pierre sur la paroi de l’isolant intérieur en utilisant des pierres de parement décoratives ou des pierres de récupération.

L'isolation que vous choisirez conditionnera le confort de votre maison. Plusieurs solutions existent aujourd'hui et toutes sont assez performantes. Votre choix dépendra donc de plusieurs critères. Quoiqu'il en soit il vous faudra envisager un plan général d'isolation de votre bâtiment avant de vous lancer.

Bon à savoir

Vous pouvez bénéficier du Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE) en cas de travaux d'isolation de mur en pierre. Cela vous permet de profiter d'un avantage fiscal de 30%. Les aides ANAH sont également à votre portée.

Isolation mur en pierre : tarifs

Le coût des travaux d'isolation d'un mur en pierre dépendra de la solution choisie (isolation par l'intérieur ou par l'extérieur), des matériaux et du choix de l'isolant. Ainsi, il est préférable de demander des devis à des professionnels pour avoir une idée précise du prix de l'isolation d'un mur en pierre. N'oubliez pas que dans le coût final, il y aura le coût de la main d'oeuvre à intégrer et des travaux de finition à apporter. En cas d'isolation du mur en pierre par l'intérieur, un budget pour la décoration d'intérieur sera à envisager mais ça vous pouvez le faire vous même).

Laissez un commentaire