Isolation des combles aménageables ou déjà aménagés ou comment réaliser de belles économies d'énergie

Que vous n'ayez pas encore aménagé vos combles ou qu'ils soient aménagés mais mal isolés, effectuer des travaux d'isolation de vos combles aménageables s'avèrent être un investissement bénéfique sur le long terme. En effet, puisque les combles aménageables peuvent servir à créer une pièce à vivre, les isoler permet de rendre cette pièce confortable. Ainsi, elle ne deviendra ni un sauna en été ni une glacière en hiver.

Vous n'êtes pas sans ignorer que le premier poste de déperditions de chaleur dans une maison se situe au niveau de la toiture. Etant donné que les combles sont situés sous la toiture et sont en contact sur toutes leurs parois avec l'exterieur, vous comprenez que des travaux d'isolation de combles aménageables sont nécessaires.

Par ailleurs, l'Etat a mis en place diverses subventions pour aider les particuliers à réaliser ces travaux d'isolation à condition qu'ils soient effectués par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Alors pourquoi les réaliser vous-même (même si vous en avez les capacités) ? Cliquez sur le bouton ci-dessous pour trouver rapidement des artisans près de chez vous capables de vous délivrer un travail impeccable.

Isolation combles aménageables

Isolation des combles aménageables : comment cela s'effectue ?

Il faut savoir que vos combles aménageables peuvent être isolés de l'interieur ou de l'exterieur. En cas de rénovation, l'isolation par l'intérieur est la plus simple à mettre en oeuvre. En réalisant une isolation par l'intérieur, la durée du chantier dépendra de l'isolant utilisé et du type de pose (en une ou deux couches).

D'autres éléments sont à prendre en compte pour l'optimisation thermique de la maison : la configuration de la charpente, l'espace habitable, les problèmes d'humidité à régler avant de débuter les travaux, le système de ventilation que vous souhaitez mettre en place, les contraintes architecturales ainsi que le climat local. D'où l'intérêt de faire appel à un spécialiste pour éviter tout écueil.

Isolation des combles aménageables par l'intérieur

En cas d'isolation par l'interieur, on distingue plusieurs cas de figure :

  • L'isolation des combles aménagés sous chevrons dans le cas d'une charpente traditionnelle ;
  • L'isolation des combles aménagés entre fermettes lorsqu'on a une charpente de type fermette ;
  • L'isolation des combles aménagés entre et sous chevrons dans le cas d'une charpente traditionnelle.

Les avantages de l'isolation par l'intérieur sont les suivants : facilité de realisation, possible en construction et rénovation, coût moins élevé qu'une isolation par l'extérieur. Quant aux inconvénients, on soulignera principalement le fait que l'isolation par l'intérieur réduit le volume de la pièce ou peut dissimuler certaines poutres de bois.

Pour mieux comprendre les étapes d'isolation de combles aménagés par l'intérieur, faites un tour ici sinon faites appel à un pro . Pour visualiser l'isolation de combles aménageables par l'intérieur, jetez un oeil à la vidéo ci-dessous :

 

Isolation des combles aménageables par l'extérieur

Ce type d'isolation est intéressant lorsque les combles sont aménagés et habités. En effet, en isolant de l'exterieur, il n'est pas nécessaire de vider la ou les pièces aménagée(s) sous les combles.

Par ailleurs, l'espace habitable n'est pas réduite, les ponts thermiques (endroits où l'isolation fait défaut) sont limités, la charpente de votre toiture restera visible depuis les combles (élément important si on a une charpente traditionnelle esthétique).

Cependant, le coût de l'isolation des combles aménagés par l'extérieur est plus élevé que celui de l'isolation par l'intérieur. Pourquoi ? parce qu'en plus des travaux d'isolation, toute la finition de la toiture est à refaire.

De plus, il faudra faire la déclaration de travaux auprès de la mairie. Par conséquent si votre résidence est en zone classée, vous ne pourrez isoler vos combles aménageables que par l'intérieur.

Si vous décidez par exemple de refaire votre toiture, profitez en pour isoler vos combles aménagés par l'extérieur. Il existe deux techniques aussi efficaces l'une que l'autre pour isoler des combles de l'extérieur :

  • le sarking (reservé aux toitures en pente)

Le principe du sarking est de superposer divers éléments du dessous vers le dessus (platelage, pare-vapeur, isolant, écran de sous-toiture, contre-lattage, liteaux, couverture). La mise en oeuvre de cette technique est délicate mais il existe des solutions beaucoup plus simples comme la pose de caissons chevronnés.

Les caissons chevronnés sont des caissons dont la taille peut atteindre 2,40m de large et 6,80m de long. Ils rassemblent le platelage, le pare-vapeur, l'isolant et le contre-lattage. C'est donc une solution tout-en-un. Ils sont faciles à poser et leur face arrière est travaillée pour faire office de plafond dans vos combles.

  • les panneaux de toiture

Similaires aux caissons chevronnés, ils se distinguent par leur type de pose (ils s'emboîtes les uns aux autres) et peuvent servir de support à la couverture.

Le tableau ci-dessous vous permet de comparer l'isolation par l'intérieur à l'isolation par l'extérieur. La méthode à choisir dépendra de vos préférences. Si les combles ne sont pas encore aménagés et que vous avez un budget limité, l'isolation par l'intérieur est rapide et facile à mettre en oeuvre.

Par contre, si les combles sont aménagés et habités, l'isolation par l'extérieur vous évitera d'avoir à les vider à moins que le faire ne vous pose pas de problème. A vous de faire votre choix selon vos besoins.

 Isolation par l'intérieurIsolation par l'extérieur
Performances
Traitement des ponts thermiques★★★
Perte de place★★Pas de perte
Facilité de mise en oeuvre★★★

Isolation des combles aménageables et RT 2012

Les maisons construites depuis le 1er janvier 2013 (date du dépôt de permis de construire) doivent être des Bâtiments à Basse Consommation (BBC) et :

  • respecter une consommation d'énergie primaire (énergie disponible dans la nature et exploitable sans transformation telle que le gaz naturel ou l'énergie solaire) de 50 kW/h/m2/an,
  • présenter un coefficient B bio (besoin bioclimatique) inférieur au Bbiomax définit par la Réglementation Thermique. Qu'est ce que ce coefficient ? il représente l’efficacité énergétique du bâti de votre projet. Le permis de construire est validé si BbioPROJET < Bbio MAX RT 2012,
  • assurer le confort d’été par une Température Intérieure Conventionnelle (TIC) inférieure ou égale à la TIC de référence : TICprojet ≤ TICref. Cette TIC est calculée sur une période de 5 jours consécutifs en été.

Pour bénéficier du crédit d'impôt (toutes conditions remplies par ailleurs) dans le cas d'une construction neuve, la résistance thermique minimum R doit être supérieure ou égale à 8 m².K/W.

Pour les maisons dont la date du dépôt de permis de construire est antérieure au 1er janvier 2013 (bâtiments existants), la Réglementation Thermique Existant (RT Existant) mise en place dès Novembre 2017 s'applique dès lors que des travaux de rénovation sont prévus par le propriétaire. L'objectif de cette RT est d'améliorer significativement la performance énergétique des maisons existantes.

La résistance thermique minimum règlementaire R à mettre en oeuvre pour l'isolation de vos combles aménageables est de R= 4m².K/W (pour les pentes de toit inférieures à 60°). Cependant, pour bénéficier du crédit d'impôt (toutes conditions remplies par ailleurs), vos travaux d'isolation de combles aménagés doivent respecter à minima une résistance thermique de 6m2.K/W (n'hésitez pas à mettre une résistance thermique supérieure si vous le pouvez, cela aura un impact positif sur vos factures d'énergie).

Bon à savoir

La RT 2012 va bientôt s'éteindre puisque qu'une nouvelle réglementation pour les bâtiments neufs va se mettre en place transitoirement à partir de 2018, la RE (Réglementation Environnementale) 2018. Un label « énergie-carbone », socle de la future réglementation thermique 2020. La date d’application de la RE 2018 sera 2018 pour tous les bâtiments publics et 2020 pour toutes les autres constructions (dont les maisons individuelles).

Prix d'isolation des combles aménageables

Le prix d'isolation des combles aménageables dépend de divers éléments :

  • la surface à isoler,
  • le type d'isolation (intérieur ou extérieur),
  • la difficulté du chantier,
  • le choix de l'isolant (l’isolant le plus courant pour l’isolation par l'intérieur est la laine de verre, qui offre un bon rapport qualité/prix),
  • la région et le professionnel choisi.

Le coût pour isoler vos combles aménageables par l'intérieur varie entre 35 € et 77 € par m² isolé. Cette fourchette de prix comprend : le matériel, la main d’œuvre ainsi que la TVA, souvent au taux réduit de 5,5%.  Ainsi, le prix d'isolation de combles aménageables pour une surface de 100m2 par exemple variera entre 3500 et 7700€.

Quant aux travaux d'isolation des combles aménagés par l'extérieur, il faut compter entre 108 € et 267 € TTC par m² isolé. Cette fourchette de prix comprend : la dépose de la couverture de toit, la pose de l’isolant et la repose de la couverture de toit. La mise en place d’une étanchéité adaptée et les frais de mise en sécurité et de protection du chantier sont aussi inclus.

Ceci ne sont que des tarifs indicatifs, pour une estimation sûre de vos travaux d'isolation de combles aménageables, remplissez notre formulaire de devis ci-dessous. Vous recevrez 2 ou 3 devis détaillés et pourrez choisir le prestataire vous convenant le mieux.

Devis isolation de combles aménageables