Comment installer un système d’arrosage automatique intégré? guide complet

Afin de ne plus avoir à gérer l’arrosage régulier de leurs plantes, de plus en plus de personnes décident d’installer un système d’arrosage automatique dans leur jardin. Il existe différents système d'arrosage automatique :

  • l'arrosage de surface : le goutte-à-goutte, la micro aspersion, le tuyau poreux
  • l'arrosage enterré

Nous allons nous intéresser au système d'arrosage automatique intégré au massif et enterré pour ne pas dénaturer le cadre de votre jardin. Cet article va vous détailler la marche à suivre pour mettre en place un tel système rapidement.

Une préparation rigoureuse pour un système d’arrosage automatique réussi

La première étape consiste à reproduire schématiquement sur une feuille, la disposition de votre jardin et surtout de la zone à irriguer. Ainsi on visualise mieux la disposition des lieux : pensez bien à répertorier les massifs ou surfaces à arroser, ainsi que les points d’arrivée d’eau et d’électricité. Cette première étape permet d’estimer au plus juste les besoins.

Ensuite, et juste avant de passer à l’action, reproduisez sur le schéma précédent (et si possible avec une couleur différente) le système que vous souhaitez mettre en place. Indiquez les cheminements des tuyaux depuis l’arrivée d’eau, le positionnement des têtes d’arrosage, ainsi que les raccords et embranchements nécessaires.

Après cette première esquisse, optimisez le circuit ainsi réalisé : peut-être qu’il existe un chemin plus court et moins tortueux, peut-être que tel raccord du tuyau d’arrosage n’est pas indispensable …

Les préparatifs pour l’installation de l’arrosage automatique intégré

Ca y est : votre circuit d’arrosage idéal est modélisé : il est temps de passer aux choses sérieuses ! Vous pouvez désormais acheter le matériel nécessaire. A partir de votre plan de base, estimez le nombre de tuyaux, de têtes d’arrosage, de raccords nécessaires et prenez une petite marge de sécurité. Si vous avez besoin de 20m, achetez-en 22m, on ne sait jamais.

Une fois votre équipement acheté, installez dans votre jardin des piquets à l’emplacement prévu de chaque tête d’arrosage et tendez des fils entre chaque piquet pour modéliser le cheminement des tuyaux. La veille de l’installation, déroulez les tuyaux d'arrosage le long de ces fils et maintenez les avec des éléments lourds (comme des parpaings). Ainsi les tuyaux perdront leur fâcheuse tendance à vouloir se ré-enrouler.

La pose du système d’arrosage automatique intégré

tuyau d'arrosageLe jour de l’installation, commencez par creuser des petites tranchées (de la largeur d’une bêche) de 20-25cm de profondeur le long des fils installés. Elles serviront au cheminement des tuyaux depuis le point d’eau. Dans la mesure du possible, essayez de réaliser des tranchées droites et des jonctions entre tranchées à angle droit.

Une fois ce travail effectué, remblayez le fond des tranchées sur 1 ou 2cm avec des petits galets (évitez surtout les cailloux tranchants qui pourraient sectionner le tuyau). Mettez en place le tuyau dans les tranchées et effectuez les découpes si nécessaire, une fois la découpe effectuée, nettoyez la zone de coupe. Une fois tout le circuit de tuyau mis en place, vous pouvez installer les raccords.

Enfin, dernière étape, vous pouvez installer aux endroits prévus les têtes d’arrosage. Petit conseil pour leur installation, ne les placez pas au-dessus de la tranchée mais dans une petite tranchée sur le côté. Vous pourrez ainsi accéder plus facilement au circuit en cas de soucis. Dès que toutes les têtes d’arrosage et les embouts de raccordement sont installés, vous pouvez remblayer complètement les petites tranchées où elles sont installées et raccorder les embouts au reste du circuit.

Test et mise en marche de l’arrosage automatique intégré

Dès que vous avez raccordé tous les éléments du circuit entre eux, ne vous précipitez pas à reboucher directement les tranchées. La dernière étape consiste à mettre en marche le circuit, puis à vérifier que tous les éléments sont bien raccordés entre eux et qu’il n’y a pas de fuites dans un tuyau ou une section.

Parcourez plusieurs fois, l’ensemble du circuit en observant attentivement chaque élément : un simple raccord mal branché pourra causer une fuite rapidement et vous obliger à revérifier l’ensemble du circuit. Si tout vous parait en état de fonctionnement, vous pouvez remblayer complètement les tranchées pour que le circuit soit invisible à l’oeil. Une fois cela fait, votre circuit est prêt à irriguer l’ensemble de vos végétaux.

Vous pouvez compléter l’installation avec un programmateur qui automatisera la mise en marche et la durée d’arrosage du système. Nous vous conseillons pour ce genre de tâche de faire appel à un professionnel si vous n'êtes pas sûr de bien l'effectuer. De la réalisation du plan détaillé à l'installation, vous pouvez vous faire aider par un professionnel de l'irrigation. Automatiser l'arrosage de son jardin ne s'improvise pas alors pensez à un professionnel si vous n'avez pas les compétences pour le faire vous-même.