Comment tailler votre sapin de noël?

Vous avez planté un sapin de noël dans votre jardin et souhaitez qu’il garde fière allure année après année pour continuer à le décorer à l’occasion des fêtes de fin d’année ? Découvrez comment tailler votre sapin de noël afin qu’il garde toute sa beauté.

Pourquoi tailler votre sapin de noël?

On entend communément qu'un sapin de noël, ça ne se taille pas. Pourtant, planté dans le jardin, votre sapin de noël va grandir, se modifier et subir les caprices de la météo. Le sapin va alors perdre ce qui fait toute la beauté d’un arbre de noël : sa belle forme pyramidale, sa ramure dense et bien étagée, sa tête parfaite pour y accrocher une étoile…

Avec le temps, le sapin a en effet tendance à adopter une forme plus conique et à voir dépérir les branches du bas, celles qui sont près du sol. Il arrive également que certaines branches se cassent, ce qui créé des trous dans le feuillage.

Que vous souhaitiez simplement conserver la silhouette de votre sapin ou réparer les outrages du temps, branches cassées ou trous dans le feuillage, une taille s’impose souvent.

Comment tailler son sapin de noël ?

Bien tailler votre sapin de noël : les objectifs

Vous souhaitez que votre arbre de noël reste beau au fil du temps ? Alors une taille d’entretien régulière s’impose. La taille d’entretien vous permettra tout d’abord de maîtriser la croissance afin de ne pas avoir un arbre trop grand que vous aurez du mal à décorer.

Tailler votre sapin de noël a aussi pour objectif d’obtenir une belle forme pyramidale et un épaississement de l’arbre afin de garder un feuillage bien touffu. Vous garderez ainsi un sapin à la silhouette élégante et régulière, avec un feuillage dense d’un beau vert.

La taille d’entretien peut être pratiquée toute l’année mais elle sera plus efficace si vous l'effectuez quand les rameaux ont terminé leur croissance sans avoir eu le temps de trop s’endurcir, entre fin juin et la mi-juillet.

Si la croissance du sapin est vigoureuse, il faudra pratiquer une taille deux fois par an pour ne pas se laisser déborder par le développement de l’arbre. Une deuxième coupe peut ainsi être effectuée quand l’arbre fonctionne au ralenti, entre la fin de l’automne et le début du printemps.

Bien tailler votre sapin de noël : conserver la forme pyramidale

La taille doit être pratiquée de façon à conserver ou à redonner sa forme pyramidale au sapin et en prenant bien soin de préserver la symétrie de l’arbre.

L’utilisation d’un couteau de taille est plutôt destinée aux professionnels ou aux amateurs avertis qui sauront le manier avec dextérité pour obtenir le résultat voulu.

Si vous vous lancez dans la taille de votre sapin de noël, utilisez plutôt un sécateur. Avant toute utilisation, les outils doivent être soigneusement désinfectés, par exemple avec une solution contenant 5 % d’eau de javel ou d’alcool. Avant de rentrer dans le vif du sujet, préparez-vous un guide afin de donner au sapin la forme désirée. Pour cela :

  • tracez un cercle autour de l’arbre à l’aide d’une cordelette, d’un tuyau d’arrosage ou à la craie,
  • attachez une corde à la tête du sapin et tendez-la jusqu’au repère tracé sur le sol.

Il vous suffit alors de couper au sécateur toutes les pousses vertes qui dépassent. Tournez ensuite lentement autour de l’arbre avec la corde pour tailler au fur et à mesure le sapin.

N’oubliez pas de mettre des gants et de porter des vêtements à manches longues pour ne pas avoir les mains et les bras couverts de résines collantes, particulièrement pénibles à nettoyer.

Enfin dernier conseil, en mettant une bâche au pied du sapin pour ramasser les branches coupées, vous gagnerez un temps précieux.

Bien tailler votre sapin de noël : les erreurs à éviter

Le principe de base à appliquer pour tailler un sapin, c’est de couper les branches au niveau des jeunes pousses et non dans le bois. Les résineux poussant très rapidement, si vous coupez mal les branches, vous obtiendrez au bout de quelques années des arbres avec des trouées dans le feuillage et des bouts de branches mortes qui dépassent.

Vous serez alors loin de la silhouette parfaite de l’arbre de noël ! Pour un développement harmonieux du sapin, gardez en tête qu’il faut toujours tailler dans le vert, afin de préserver les bourgeons, les futures branches. Il faut également éviter les coupes drastiques. Le sapin développe son système racinaire en fonction de sa ramure. Si vous supprimez trop de branches en une seule fois, l’arbre va réagir en délaissant certaines racines et risque de végéter. En résumé, pour réussir la taille de votre sapin de noël, n’oubliez pas de travailler avec parcimonie et en douceur.

Bien tailler votre sapin de noël : couper les branches cassées

Lorsqu’une branche est cassée, vous avez deux possibilités pour réparer les dégâts. Vous pouvez tout d’abord couper la branche au ras du tronc.

Si la branche coupée est grosse, appliquez sur la plaie un mastic de cicatrisation afin d’éviter que l’arbre ne soit attaqué par des champignons ou des parasites.

Deuxième possibilité, couper la branche juste en dessous d’une branche secondaire. Cette dernière, en poussant, prendra le relais de la branche manquante et vous n’aurez pas de trouée disgracieuse dans la ramure de votre sapin.

Si les branches que vous coupez sont malades, il est très important de désinfecter votre outil entre chaque coupe afin d’éviter la propagation des maladies à l’ensemble de l’arbre.

Le moment le plus propice pour élaguer les grosses branches de votre sapin est l’hiver, période où la circulation de la sève est ralentie, ce qui permet d’éviter les pertes.

 

Bien tailler votre sapin de noël : remplacer la flèche du sapin

Enfin, dernier conseil, évitez d’étêter votre sapin. Si vous coupez la tête du sapin, ce dernier va réagir rapidement en créant plusieurs rejets qui s‘élanceront vers le ciel. Vous vous retrouverez donc avec un sapin ayant plusieurs têtes, plus fragiles et plus sensibles que la flèche initiale. Si vraiment la tête est cassée et abîmée et que vous devez la couper, choisissez une branche latérale robuste et redressez-la en la fixant à un tuteur ou au tronc.

Pour encourager la croissance et la vigueur de cette nouvelle tête, il est également conseillé de rabattre les autres branches du verticille. Il faut néanmoins savoir qu’un sapin étêté est affaibli, a une croissance ralentie et risque même de péricliter.

Voilà comment entretenir votre sapin afin qu'il soit beau comme au premier jour, il ne vous reste plus qu’à le décorer pour fêter noël en beauté. Pour mieux visualiser tout cela, jetez un oeil à la vidéo qui suit.